68
0

Analyse de Tick Tick Boom de Class:y

68
0
Image article analyse de Tick Tick Boom de Class:y

Les débuts de ce groupe m’ont marqué. Alors je me suis dis que je me devais de vous partager mon avis. Nous allons voir dans cet analyse de Tick Tick Boom de Class:y que le groupe met à la fois en exergue leur ascension vers le monde de la Kpop mais aussi leur rêve et ses travers.

Introduction

Le groupe CLASS:Y a été formé suite à l’émission “My teenage girl”. Il est composé de 7 membres : HyeJu, HyungSeo, ChaeWon, RiWon, JiMin, BoEun, SeonYou. Le nom du groupe est assez original car il indique à la fois le style du groupe assez classe (classy). Mais aussi leur jeunesse et leur thème lié à l’école “class(room)”. De plus, le “:” indique le groupe ne s’arrêtera pas à ce thème. Et que leurs aventures continueront même après leur scolarité terminé. CLASS:Y a fait ses débuts avec le mini album intitulé “Class is over”.

Nous allons voir ensemble ce que met en avant le groupe dans ce MV pour la chanson TICK TICK BOOM.

Les difficultés des membres

Avant le début de la chanson, il y a une longue introduction nous permettant de faire connaissance avec chacune des membres du groupe. Nous découvrons les craintes et les peurs qui étaient les leurs. Ainsi que leur état d’esprit avant d’avoir réussi à concrétiser leur rêve d’être idoles.

On peut noter la pluralité des scènes. Chacune d’elle se représente dans un endroit qui correspond à son passé et au contexte qui était le sien. Cette partie du MV permet non seulement donc d’introduire chaque membre. Mais aussi de montrer une pluralité de contextes et de difficultés auxquels peuvent se heurter les personnes souhaitant devenir idoles. Certaines personnes pourraient s’y identifier et se sentir conforter dans leurs doutes et craintes de se lancer. On retrouvait cette représentation du doute dans notre analyse du MV de Door de Ftisland.

Hyeju : Since I have a dream I don’t regret a thing even when I got tired and exhausted. Even though I felt lonely

Jimin : In the beginning, I started from contemporary dance. It wasn’t what I wanted to do. I didn’t know where to begin.

Hyungseo : I wasn’t sure what I was good at and even who I am. I had a low self-esteem and hated myself  for that.

Boeum : There’s something I’d really want to do. How I am going to tell my parents? Can I really do this well ?

Riwon : My dad was always with me. We practiced singing together in the car. 

Seonyou : Because I choose a different way to success when the others took an academic path.

Chaewon : What I want to do was different from what I have to do. But I was so afraid of starting a new thing at the same time.

youtube.com

Ce MV normalise en un sens la peur que l’on peut ressentir en choisissant ce chemin. Elles montrent qu’il est normale de ne pas avoir confiance en soi et en ses capacités et qu’il suffit de garder espoir.

Leur passion pour la danse

Un événement va alors advenir et leur rapporter de l’espoir. Une notification sur leur téléphone les informe d’une audition pour devenir idoles. Leur envie de réussir va les amener à se relever et à se battre à nouveau pour leur rêve.

Elles vont alors s’entrainer sans relâche. Peu importe où elles se trouvent, elles danseront de jour comme de nuit : un terrain de basket, un couloir, une salle de classe, une cage d’escalier, sous un tunnel, dans une salle à laver du linge, dans une cuisine. Rien ne peut nous empêcher de danser et les filles le prouvent ici. Les rêves commencent toujours avec des petits moyens, à faire les choses avec ce que l’on a.

Pour autant, ces efforts sont bien fournies dans le but d’accéder à cette vie d’idoles où l’on accède à la beauté du maquillage et des tenues. C’est un monde de paillettes où l’on se trouve sous les feux des projecteurs. Elles rêvent d’être reconnu pour leur talent comme leur beauté, d’attirer l’attention et d’être populaire. Les filles sont attirés par cette vie qui semble si parfaite et idéale.

Le jeu de la célébrité

Mais la vie d’idole c’est aussi beaucoup de pression pour être parfaite tant en terme de beauté que dans tout les autres domaines comme savoir poser devant une caméra. De plus, afin de parvenir à intégrer un groupe, il faut passer par beaucoup de travail pour être meilleur que les autres et se démarquer. Par exemple, dans la vidéo, on peut voir deux teams s’affronter.

La célébrité est aussi une bataille constante pour obtenir l’approbation du public. Et même après avoir débuté, il faut continuer de se battre pour obtenir des fans et continuer d’être aimé par un maximum de personnes. Il s’agit d’un monde tourné vers la réussite et le business marketing.

CLASS:Y met aussi en scène leur propre réussite et ce qu’elles imaginent après la sortie de ce mini album : faire la une des magazines, avoir beaucoup de likes et d’abonnées sur YouTube…

Donner de l’espoir en tant qu’idole

Elles s’imaginent même obtenir des chaises à leur effigie. Mais cette effervescence qu’elles obtiennent n’est rien à côté de la satisfaction qu’elles obtiendront en se disant être arrivé là où d’autres avant elles avaient pu les faire rêver.

Image extraite du MV TICK TICK BOOM de CLASS:Y

Ce que souhaite les membres c’est avant tout de devenir cet idole qui puisse donner espoir à d’autres jeunes de réaliser leur rêve. Il s’agit avant tout de transmettre leur énergie et leur force pour permettre à d’autres personnes de donner le meilleur d’elle-même afin d’accomplir leur rêve. Class:Y veut donner de l’espoir à d’autres jeunes comme elles de vivre de leur passion. 

Dreams come true

A la fin du MV, nous nous rendons compte que tout ceci n’était qu’un rêve. Mais justement, il s’agissait de mettre en avant tout ce qu’elles imaginent pouvoir accomplir. Et ce malgré les difficultés qui pourraient advenir. Il est donc temps de se réveiller et de vraiment se rendre à cette audition pour tenter leur chance car selon leur slogan : « Dreams come true… ».

Image extraite du MV TICK TICK BOOM de CLASS:Y

Le début du MV nous avait pourtant prévenu que l’histoire qui nous serait visualisé était un rêve “Once I had a dream”. Cette phrase a servit d’introduction mais aussi de mise en abime de ce rêve qu’elles imaginent.

Conclusion

On peut dire pour conclure que ce MV est un véritable cri à l’action. Les filles nous rassurent quand à nos difficultés et nos craintes et nous amènent à continuer de garder espoir et de rêver car les rêves peuvent devenir réalité avec du travail. Tant que la passion est là et nous anime, alors rien n’est impossible.

J’espère que cet article vous a plu et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *