55
0

Analyse de FANTASTIC BABY de BIGBANG

55
0
Image article analyse du MV de DO YOU de RM

Après avoir analysé le comeback toujours aussi mémorable de BIGBANG : STILL LIFE, je me suis intéressé au sens de leurs précédents MV. Et nous avons des choses très intéressantes à décortiquer dans cette analyse de FANTASTIC BABY de BIGBANG !

Introduction

Le MV de “Fantastic Baby” est narratif et l’histoire est très simple à comprendre. Nous évoluons dans un lieu dystopique où le gouvernement à le contrôle de la diffusion de la musique. Le peuple se soulève contre ce phénomène.

Pour rendre compte de cette ambiance suffocante, Bigbang a fait appel aux masques à gaz. Un monde sans musique et où la protestation est interdite est littéralement toxique. Mais la réflexion va encore plus loin car le fait de ne pas voir leurs visages les déshumanisent. Leurs visages sont absents, comme pour montrer qu’ils n’ont aucune personnalité propre. Un monde sans art et sans musiques, c’est un monde sans expression, sans vie. Et c’est au final ce à quoi nous assistons précisément.

L’intrigue du MV est simple et claire : une rébellion contre la société conservatrice pour atteindre l’objectif de faire la fête. Et pour y arriver BIGBANG devient le roi de ce peuple fêtard. Chaque membre a sa propre “chaise du trône“. Dans le clip :

  • GD devient le chef de l’église
  • TOP devient le chef de l’armée
  • Taeyang devient le chef de tous les Bouddhistes (le bouddhisme est aussi une immense religion en Asie)
  • Daesung devient la représentation de tous les prisonniers des règles de la société actuelle
  • Seungri devient le grand leader de l’amour ou de la luxure, conduisant les femmes vers la liberté (ou surtout la fête).

Nous allons voir ensemble comment les membres se représentent et leur symbolique dans ce MV. Mais avant cela, j’aimerais revenir sur un personnage à la signification particulière : la chouette !

Cet article est nettement inspiré si ce n’est une traduction de l’article de Astyledtardom.

Le hibou/La chouette

Cet animal a une symbolique forte, celle de la sagesse. Mais aussi le carnage, même si peu de personne le savent. Je ne peux m’empêcher de penser à une déesse romaine : Minerve. Celle-ci pense la guerre en terme de stratégie mais finit avec le temps par être aussi attribué à l’arts et notamment la musique.

Ici, l’animal est assis sur une lumière qui symbolise généralement la sagesse. On pensera notamment à cette fameuse image de l’ampoule qui s’illumine lorsque l’on a une idée (lumineuse). Cependant, ici elle est éteinte. Ce qui indique que quelque chose manque : la musique.

Enfin, il faut noter son positionnement face à une clôture. Il y a un contraste entre un symbole de guerre (Hibou/Minerve) et un symbole d’oppression (clôture). C’est en fait une forme d’anticipation pour nous prévenir, nous faire sentir ce soulèvement du peuple qui va advenir. Et c’est en effet le cas car lorsque la guerre commence, le hibou prend son envol.

Ce que représente chaque membre

G-Dragon : lucifer

De nombreux éléments viennent le lier à l’ange déchu Lucifer. Le plus évident est bien sûr ce mélange entre le bien et le mal mit en scène par les couleurs, le noir et le blanc. Il est aussi intéressant de noter que sur cette image il se trouve sous terre ce qui l’éloigne de la lumière et du soleil. Et donc symboliquement du paradis. De plus, il semble comme au pouvoir à l’image de Lucifer qui prend place en tant que responsable de l’enfer. Il est sur un trône en pierre et à dans sa main un bâton noir, signe de son pouvoir.

Il y a aussi quelque chose d’unique dans cette représentation. Lucifer est ici représenté avec des cheveux longs et roux pour montrer son coté rusé comme un renard. L’image est ici très bien travaillé car ses cheveux apparaissent en parallèle des câbles à droite. Un équilibre esthétique parfaitement maîtrisé.

A sa deuxième apparition, il se trouve sur terre et donne un avant goût de la musique au peuple. Il est le tentateur qui va les guider au soulèvement et à la rébellion. Et il est bien évidemment là pour observer le chaos qu’il a créé. Faire en sorte que les gens succombe sous la tentation et qu’ils sèment le chaos est très luciférien.

Sa dernière apparition est en solo. Il arbore un maquillage sublime et travaillé. Sur ses lèvres sont posées de petites plumes noires sur un fond blanc. En plus de cela, nous le voyons d’une certaine manière tomber du ciel. Une manière simple de montrer comment en tant qu’ange, il fut déchu.

Ici nous parlons bien de Lucifer qui est porteur de lumière. Si G-Dragon les pousse à la tentation, cela est en parti pour leur bien car ils ont besoins de cette lumière dans leur vie.

G-Dragon représente la nation

Lorsque G-Dragon est assis dans son fauteuil, il y a un élément bien particulier, un ancien chapeau d’empereur coréen ! En portant un chapeau d’empereur, G-Dragon devient métaphoriquement un roi de sa « nation ».

Une autre allusion culturelle traditionnelle coréenne dans le MV est les lions. En mettant deux lions dans le MV, Bigbang rend non seulement le MV lui-même plus amusant et varié, mais apporte également un appel subtil à la protection de la culture coréenne traditionnelle. De plus, cela peut même susciter un certain intérêt pour la culture traditionnelle coréenne de la part des populations jeunes et des étrangers.

T.O.P : gardien des limbes

Le gardien des limbes est la force créatrice derrière les changements dans le monde : guerre, industrie, conflit. Tout ce qui entraîne le changement est son domaine. Il donne aux gens un avant-goût de ce qu’ils veulent afin qu’ils changent le monde pour en avoir plus. Son pouvoir se répand dans tout l’espace et le temps, littéralement.

TOP a dans ce MV de nombreux éléments ramenant à diverses époques et notamment à la révolution industrielle :

  • manteau militaire et des médailles, trône avec des glands militants et un ensemble de pistolets
  • Trône en acier ou en fer (à cause de la corrosion) qui symbolisait très clairement la révolution industrielle,
  • le style de rivetage n’existait pas beaucoup avant les années 1800 et le trône est parfaitement de style steampunk

Il est littéralement assis dans un espace limbo-esque.

Plus loin nous le voyons dans une peinture comme si ils pouvaient accéder à des mondes de cette manière. Un ascenseur temporelle accessibles par le biais des peintures de différents pays et moments différents du développement de l’art.

La deuxième fois qu’il apparaît pour une scène majeure, c’est à la fin de la bataille. La couleur et la coiffure fantaisistes font allusion au “rêve” dont il est le gardien en quelque sorte. Mais le bleu peut aussi signifier la “paix“. Enfin, il fait aussi allusion à l’océan et à sa nature cyclique. En effet, l’océan évolue constamment. Et ses cheveux peuvent être vus comme des vagues qui sont tous deux de puissants symboles de changement.

On peut alors aussi penser à Poséidon, autre dieu de la guerre qui impose un changement de manière agressive. La toile vierge d’un monde sur lequel il se tient est le résultat final d’une révolution, qu’il a peut-être aidé à provoquer, afin de créer un espace pour un nouvel art.

Taeyang : la bête humaine

Taeyang a toujours était représenté avec sa force mis en avant. Et ce clip n’y fait pas exception. Sa puissance brute est là et il apparait comme une bête humaine. Nous voyons d’abord son corps en gros plan complètement figé par la glace. Mais nous voyons rapidement cette glace fondre à mesure que les combats s’échauffent. C’est un manière subtile de mettre en image que le gouvernement à complètement endormi les gens. Ils ont supprimé toutes agressivité de la population.

Les cheveux fous, la veste moelleuse, les positions animales voûtées et les mouvements sauvages agressifs crient à la bestialité. Le trône sur lequel il se trouve est en pierre, mais contrairement à l’illusion brute de la table de pierre de G-Dragon, cela a la touche raffinée de l’humanité, ce qui en fait une bête distinctement humaine. De plus, la chose en forme de filet d’or peut être vue symboliquement comme un outil de chasseur, attaché au côté humain des choses.

Le côté animal de l’humanité

De plus, le masque de Taeyang montre ses dents, et la plupart de son rôle le fait montrer ses dents, ce qui est encore un autre marqueur de la bête, le côté animal de l’humanité. Il a également le plus de “tatouages” des membres, un signe tribaliste de sauvagerie. Le fait qu’il ait le mot ALIVE gravé dans ses cheveux et encré sur sa peau fait encore une fois allusion à la bête. Etre en vie c’est se battre pour ses principes et pour sa vie. Ici, il y a un appel au combat et donc à la bête qui sommeille en nous.

Cette scène presque digne d’un monastère fonctionne comme une métaphore de notre fort intérieur. Le gouvernement à tenté de les rendre zen presque comme des animaux que l’on met en cage. Mais cet état est ironique. Car comme on décide de prier ou d’entrer en transe en faisant du yoga, espérer pouvoir retenir les gens calmes est une illusion. Ce monastère est ironique car il est impossible d’opprimer une bête à vie. Un jour, celle-ci décidera de reprendre ses droits.

Ensuite nous le retrouvons torse nu avec un bras en métal. Ici poser nu est une marque de primitivité qui nous ramène encore à l’idée d’une bête. A contrario, l’armure est un signe de la guerre qui a été créé par l’homme.

Daesung : animal de compagnie

Daesung a un rôle similaire à celui de Taeyang mais il est plus proche d’un animal de compagnie que d’un animal sauvage. En effet, malgré ses muscles et son côté bestial, il a pu être enchaîné.

Il n’obtient son trône qu’à la toute fin du MV comme pour montrer que la position de l’humanité est faible dans l’emprise des choses du monde. En effet, la construction de son trône en dit long : corde, tuyaux en bois et en fer. On montre autant l’ingéniosité humaine et l’incapacité à créer réellement de nouvelles choses. On ne fait que mélanger des choses préexistantes pour en créer de “nouveaux”.

Il y a un contrate mit volontairement en avant entre Taeyang et Daesung. Taeyang est toujours dans un environnement de cage, tandis que Daesung est complètement libre, même si nous savons déjà qu’il est aussi une bête enchaînée.

Seungri : bestialité

Seungri représente le besoin humain de dominer et d’être au centre de tout. Le symbolisme bestial est fort. Par exemple avec sa poitrine nue avec des égratignures. Mais son trône est issu de la création humaine. Si l’on regarde, on peut voir l’agressivité mais c’est aussi un travail d’orfèvre pour obtenir des pointes aussi nettes. C’est une conception humaine.

Seungri est au centre de sa petite orgie et son morceau est au centre approximatif de la chanson. Il vient après le pont, juste avant la conquête ultime du peuple, démontrant une représentation symbolique de l’égoïsme humain. Nous pensons que nous sommes le centre de l’univers et que nous pouvons tout faire, gagner n’importe quelle bataille, affronter n’importe quelle opposition… et comme le dit Nietzsche, puisque c’est vrai en pensée, donc c’est vrai en action et en conséquence : “Nous pouvons parce que nous pensons que nous pouvons”.

La libération à la fin est assez impressionnante aussi. Le retrait des masques à gaz marque leur véritable liberté. Les gens et les membres qui se réunissent montrent à quel point chacun est important pour rendre l’humanité entière. Le fait même qu’il y est plusieurs trônes et rois le montre aussi. On ne peut gouverner seul.

Conclusion

Finalement, ce MV met en scène l’éveil d’une population pour lutter pour sa liberté et plus précisément pour la musique. Eveil qui a été possible grâce aux membres de Bigbang qui chacun par sa nature et ses actions à permit ce soulèvement.

Des références et symboliques intéressantes qui restes encore des suppositions mais qui permettent de rendre leur travail plus riche encore. Ce qui n’est pas étonnant venu d’un groupe aussi légendaire qui a nettement contribué au déploiement de la Kpop en Corée du Sud comme à l’étranger.

Si ces explications sont très intéressantes, il n’en reste pas moins que l’on peut aussi y voir des références vis à vis de leur célébrité et de leur relation avec le public et les anti fans qui souhaitent les voir arrêter la musique (clique ici pour en savoir plus).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *