62
0

Analyse de l’univers de J-Hope de BTS

62
0
Image article analyse univers de J-hope

Bonjour et bienvenue sur ce nouvel article où nous allons nous poser une question. Comment J-hope réussit à nous impliquer dans son univers alors qu’il évolue avec le temps ? Nous allons essayer de répondre tout au long de cette analyse de l’univers de J-Hope de BTS !

J-Hope a toujours eu son univers à lui. Et comme tout le monde j’ai eu ce sentiment à la fois de surprise et aussi de soulagement lors de la sortie de “MORE”. Comme si je ne m’attendais pas à cela mais qu’en même temps, rien n’avait changé au fond. Et c’est pour cela que j’ai pensé que cet article pourrait être intéressant. Cela permettra aussi pour ceux qui ne le connaissent pas encore, de découvrir son univers plus en profondeur !

La musique : une passion brûlante

Dans sa musique, Hoseok fait souvent référence à sa passion pour la musique. Elle apparait comme la chose la plus importante de sa vie : “Keep my passion, I gotta go…”, “That’s half my life, reason for living, joy of life…” (parole de MORE).

Dans Ego, on a presque l’impression que c’est grâce à elle qu’il peut aujourd’hui vivre et respirer. Il est représenté sur un lit d’hôpital dont le cardiogramme ou autres instruments de mesures servent à refléter des paroles. Ou bien comme dans MORE, une radiographie vivante qui chante la chanson. La musique lui donne vie littéralement. Par ailleurs, les paroles de MORE font aussi référence à cette idée de respirer : “My work makes me breathe, so I want MORE Inhale inhale exhale exhale I feel alive…” .

Donne confiance en soi

Si la musique lui offre autant de réconfort. Et semble être le point d’encrage de sa vie. C’est aussi parce que c’est quelque chose qui lui redonne confiance en lui. Et c’est d’ailleurs un des points qu’il communique. Il redonne de l’espoir et confiance en qui nous sommes :

“Okay, shout out to my Hope World
Whoever you may be”

genius.com

Dans Daydream, les représentations sont très colorés et métaphoriques. Il s’agit de scène tout droit sorti d’un rêve : celui de Hoseok. Les scènes auxquelles nous assistons pourraient semblaient cauchemardesque. Mais dans l’imaginaire de J-hope, tout est sous contrôle et ils semblent même donner de la motivation et de l’espoir. Ce pourquoi tout au long du MV J-hope sourit et s’invite à se réveiller avec l’air de dire : de belles aventures t’attendent, il est temps de te lever et de vivre.

Mais j’aimerais aussi noter la référence aux années 70 dans les couleurs très exubérantes et la typographie utilisée. Les couleurs de ces années là étaient principalement joyeuses et vives pour apporter de la joie. Et c’est exactement ce que voulait transmettre J-hope. Il voulait être notre espoir vers un avenir meilleur pour nous tous peu importe qui nous sommes. Et le message est semblable avec Ego :

“Look ahead, the way is shinin’
Keep goin’ now, Wherever my way, Only Ego Ego Ego, Just trust myself”

genius.com

La simplicité des décors et la facilité d’Hoseok à circuler dans son univers coloré est largement mit en avant dans les plans. Certains décors portent un sens direct et lié aux paroles. Comme la route qui est littéralement un passage, un chemin qu’il emprunte. D’autres plans sont plus métaphorique et libérateur comme les feux d’artifices. On voit clairement comment ce MV est censé mettre en exergue la confiance du chanteur. Et inviter ces spectateurs à puiser dans cette force qu’offre la musique.

Passion dévorante

Mais on ne peut imaginer un artiste rester sur ses acquis indéfiniment. Et tout comme les autres membres, J-Hope a besoin de se recentrer sur lui et son art. De faire un point sur qui il est en tant qu’artiste et ce qu’il souhaite mettre en avant. Ce pourquoi avec la sortie de MORE, un aspect plus sombre de la musique est mis en exergue : celui d’en vouloir toujours plus. En effet, J-hope ne sera jamais assez bon, il veut et doit encore évoluer. Cet effort de toujours en faire plus est épuisant bien que stimulant.

Ici on peut voir J-Hope ignorant royalement ceux qui l’entourent. Mais il ne semble pas présent, c’est comme s’il était témoin de la scène et venait en donner son avis. En effet, dans ce MV l’artiste fait un point sur sa carrière et les difficultés qu’il a eu : “Endless studying
I crash and fall to make my art”
.

Ce lieu de scène est semblable à un garage où l’on entrepose des tas de choses dont on n’ose pas de se débarrasser. Peut-être que J-hope voulait mettre en avant dans ce MV toutes ces pensées qu’ils n’osaient pas ou ne savaient pas avant comment aborder. Par ailleurs le choix d’un style rock était inattendu sans l’être car il s’agit d’un genre qui pourrait à priori ne pas convenir à l’idée d’un son censée donner de l’espoir et de la joie aux gens. Pour autant le rock aussi peut porter l’espoir et J-hope la prouver avec brio. En effet, il espère continuer à faire de la musique et à découvrir toujours plus, à produire toujours plus d’où le titre du morceau “MORE”.

A travers cette musique et ce MV, J-hope nous transmet sa rage de produire de la musique autant que sa rage de vivre qui a toujours été lié à la musique.

Tout le MV joue sur cette idée que tout se passe dans sa tête. Tout ce que l’on voit est en réalité en train de se passer dans sa tête alors qu’il observe le contenu de la boîte qui n’est autre que la maquette de la maison en elle-même. En fait, cette chanson est encore une fois une représentation symbolique de son esprit.

Conclusion

Avec le temps JHope met en avant de nouvelles impressions vis à vis de son travail et il commence à accepter de nous offrir aussi le revers de la médaille. Pour autant, il faut avoir conscience que J-hope ne cachait pas tant que ça la difficulté qu’ils ont pu avoir pour en arriver là. En effet, il avait déjà pu en faire part dans de précédents morceaux. Mais ici, on se concentre vraiment là-dessus et ça en est une part importante du message. Car on s’intéresse bien ici à faire le point sur son art et donc à ce qu’il souhaite travailler.

HOPE World : un monde pour tous

L’univers de J-Hope à un nom, Hope World car il s’agit d’un monde où tout est possible et qui nous donne de l’espoir. Et plus particulièrement les fans qui sont au coeur de sa vie en tant qu’artiste car ce sont eux qui l’on soutenu. Hoseok en profite d’ailleurs pour les inclure dans ses paroles en les invitant à suivre son exemple : “Let’s go one round around the world
Like a novel, my very own feel (Feel)”, “Let’s try it together, it’s a submarine here”
.

Un monde sous-marins irréaliste et …

Son univers est souvent décrit à travers des références à l’eau : “I run 20,000 leagues under the sea, Let’s try it together, it’s a submarine here, Everyone’s Aronnax, I’m Captain Nemo, follow, Above the water, we become swans” (provient de Hope World), “Yeah, I’m thirsty
I need to go surfin’ on the beat” (provient de MORE).

Par exemple dans Daydream, J-Hope semble sous l’eau avec des poissons. Et dans Ego, il se retrouve presque à voyager sur une île paradisiaque avec des palmiers.

Choisir de représenter son monde à partir de cet élément n’est pas anodin car il voyage dans son monde tel un poisson dans l’eau. Mais c’est aussi quelque chose qui rapporte implicitement à l’idée concrète de voyage. L’eau est synonyme de plage, de vacances et donc emporte avec tout un bagage culturel positif et joyeux. Pour autant, le voyage peut se transformer en véritable raz de marrée et tout emporter sur son passage. C’est exactement à l’image de cette passion de la musique qui lui en demande toujours plus.

D’ailleurs j’aimerais en profiter pour revenir sur ce casque bien particulier qui trône sur la tête de notre artiste. Il me fait personnellement penser au chapeau du joker. Il peut s’agir potentiellement d’une référence au personnage complètement fou interprété au cinéma par Joaquin Phoenix. On peut dire qu’ici J-hope interprète à certains moments du MV, une part sombre de lui-même qui ne lui laisse aucun repos. Ce n’est d’ailleurs sûrement pas par hasard que celui-ci est décidé lors du tournage de l’inclure lors de la scène sur le brancard d’hôpital !

On pensera aussi évidemment au titre de l’album “Jack in the box” qui pourrait ici aussi faire référence à un classique du cinéma du même nom. D’autant plus que le méchant de l’histoire à un sourire aussi atroce que le Joker.

lié à l’imagination

Ce monde est donc bien irréaliste mais il provient de l’imagination. De ce fait, chacun peut s’imaginer et rêver son propre monde à partir du sien. Il invite au voyage personnelle et à la quête de notre propre monde. Pour au final, nous amener à vivre nos rêves et trouver le bonheur.

Cette mise en scène dans Daydream m’a marquée non seulement car elle est sublime mais aussi car elle est intéressante. En effet, non seulement il nous invite à imaginer un monde mais il nous le projette. c’est comme s’il brisait une sorte de 4ème mur de manière intentionnelle pour nous faire comprendre que ce monde dont nous rêvons n’existe pas. Mais comme évoqué plus tôt, c’est à nous de le bâtir. Il s’agit de notre responsabilité de nous réveiller pour construire notre avenir personnelle mais aussi finalement plus généralement celui de la planète. Car ce que projette J-hope est bien ici un désert aride est non pas ce monde promis.

J-hope dans Ego met en scène un monde impossible recrée sur fond vert. Tout est créé artificiellement, de l’île paradisiaque aux effets visuels colorés. Mais, ce qui est imagination porte en soi les fruits de la réalité. En effet, il convient à nous de recoller les morceaux pour en comprendre le sens et en déduire le message. Le labyrinthe montre ici la difficulté à trouver le chemin. Vers quoi ? Le bonheur peut-être..

Conclusion

J-Hope propose de se retrouver autour de nos rêves et de s’imaginer dans un monde remplis d’espoir. Ils nous offrent la possibilité de rêver et la force d’accomplir des choses. 

Un éveil sur le monde

Finalement, d’un comeback à l’autre, on se rend compte que l’on assîte peu à peu comme à l’éveil d’un enfant qui devient de plus en plus terre à terre. Et c’est bien normal car J-Hope grandis et mûri et cela se ressent dans sa musique et dans ces MV.

Daydream

Not, a reality refusal
It’ll be a world of mirages
And it’ll be all mine
It’ll be exactly how I imagined
But it won’t last forever (Shit)

genius.com

Dans cette chanson, J-hope veut échapper à la réalité en s’imaginant un monde pleins de mirages qui lui appartiendraient et serait exactement comme il l’imagine. C’est le rêve de tout à chacun. Nous rêvons tous d’un monde idéal où nous pourrions être et faire ce que nous souhaitons et avoir toutes les qualités dont nous rêvons. Mais le rêve ne peut pas durer éternellement et vient un moment où il faut se réveiller de ce doux songe.

L’artiste met en avant des réflexions que nous avons tous vécu en grandissant et en se rendant compte que nous devrions probablement abandonné une partie de nos rêves, que notre vie rêvée n’était pas ou en partie impossible. Et J-hope l’illustre par des mises en scènes impossibles qui défie les lois terrestres :

Pour autant, ces rêves doivent continuer de nous guider et de nous porter dans notre vie car ils sont notre espoir d’un monde meilleur !

Ego

We’re now going to progress to some steps
Which are a bit more difficult

But in this world, you know
There are truths unchanged

Yeah, I don’t care, it’s all
Choices by my fate, so we’re here
Look ahead, the way is shinin’
Keep goin’ now

genius.com

Dans cette musique et ce MV, J-hope s’interroge sur le chemin qu’il a suivi. Mais selon lui, puisqu’on ne peut pas changer nos décisions alors il considère que ces choix étaient le destin et il continuera d’avancer car le chemin est lumineux. Cette chanson met tout de même en avant les difficultés de son parcours pour devenir Idol et le fait que cela ne fait que commencer selon les premières phrases du son.

Malgré cela J-Hope décide de voir le côté positif et de ne plus faire attention à ces question de “Et si..” mais plutôt de voir et vivre ce qui les attendent. Ils avancent droit vers son destin avec confiance. Il décide de suivre la lumière et le chemin qui lui a été tracé par le destin.

More

Self-learning for 11 years
My highlighting’s my art of learning
Endless studying
I crash and fall to make my art

Motivated to carry on

lyricskpop.net

Ici J-Hope est d’autant plus introspectif qu’il remet en question son art, sa raison de vivre. Avec cet album J-hope va nous permettre de découvrir certaines de ces nouvelles expériences musicales dont MORE fait entièrement partie. L’artiste souhaite continuer d’apprendre à faire de la musique, apprendre à faire de nouveau genre etc. Il n’aura de cesse de chercher à s’améliorer et à faire l’expérience de nouvelles choses.

Il ne s’agit pas de remettre en question tout ce qu’il a entrepris mais bien de faire un point et de partager cette envie d’en faire plus. De creuser toujours plus loin dans ses retranchements. D’ailleurs, à l’occasion de ce MV, l’artiste à pu faire l’expérience pour la première fois de cette technique pour simuler une radiographie en live.

Finalement, on assiste bien à une évolution du chanteur et non pas à un changement drastique de ses codes.

Conclusion

J-hope réussit sans conteste à nous impliquer dans son univers. Et cela sera encore le cas demain malgré l’évolution qu’il fera. Car il conserve ce qui fait de lui un artiste. Ces codes et métaphores caractéristiques sont toujours là ! Et nous, nous seront là pour le soutenir dans ses expérimentations qu’elles quelles soit. 

A l’heure où j’écris cet article, J-hope vient tout juste de sortir un nouveau son. Et j’aurais le plaisir de vous proposer un petit article sur le sujet d’ARSON ! A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.