115
1

Le concept du groupe KINGDOM

115
1
Image Article le concept du groupe kingdom

Intriguant et novateur, ce groupe nous embarque dans une aventure qui prendra du temps à prendre forme comeback après comeback. Nous en sommes qu’au début mais découvrons ensemble le concept du groupe KINGDOM.

Introduction

Le groupe Kingdom est composé de 7 membres : Dann, Arthur, Mujin, Louis, Ivan, Hwon, Jahan. Chiwoo faisait partie du groupe mais a décidé de le quitter pour des raisons personnelles en mai 2022. Suite à quoi Hwon a rejoint le groupe. Kingdom se trouve sous le label GF Entertainement.

Le groupe a un concept unique et on peut déjà le devenir par leur nom de groupe qui signifie littéralement royaume. Une phrase définit bien leur concept : “Seven Kings from the Seven Kingdoms”. En effet, chaque membre va incarner un roi ayant son propre royaume :

  • Arthur, Kingdom of Rain (named after King Arthur of Britain)
  • Chiwoo, Kingdom of Clouds (named after King Chiyou of China)
  • Ivan, Kingdom of Snow (named after Ivan the Terrible of Russia)
  • Dann, Kingdom of Change (named after King Dan of Denmark)
  • Louis, Kingdom of Aesthetic (named after King Louis XIV of France)
  • Mujin, Kingdom of Cherry Blossoms (named after Emperor Jinmu of Japan)
  • Jahan, Kingdom of the Sun (named after Shah Jahan of India)

A chaque comeback, le groupe met en avant l’histoire d’un roi et de son royaume. On peut donc découvrir son histoire et son monde aussi fantastique qu’il soit grâce aux MV. Le PDG du label, Kim Nam-hyung, a nettement annoncé leurs projets pour le groupe. Et notamment le nombre d’albums déjà en prévisions :

 Nous avons déjà une feuille de route pour 32 albums. Une saison se compose de huit albums, racontant l’histoire d’un des Sept Royaumes dans chaque album et un album de conclusion. Il est prévu jusqu’à 4 saisons comme celle-ci.

wikipedia.org

Dans cette première saison, les 7 rois sont perdues et recherchent leur véritable nature. Lorsque les rois remonteront sur le trône et prendront le pouvoir, l’histoire devrait devenir plus intéressante. Mais pour l’heure, je vous propose de découvrir les univers que nous connaissons à ce jour. Nous allons essayer de définir plus précisément le royaume de chacun des membres et leur histoire.

History of Kingdom Part 1 : Arthur

Tout débute avec Excalibur, cette fameuse épée du roi Arthur. Ce premier comeback était bien évidemment l’occasion d’introduire le groupe tout en appuyant nettement sur un de ses membres Arthur. L’intrigue de ce MV inspiré des légendes arthuriennes représentent nos membres en train de se battre contre un ennemi que nous ne connaissons pas. Le roi Arthur obtient sa position sur le trône après avoir combattu le mal en s’emparant de l’épée fatale Excalibur. Ses amies ont aussi été d’une grande aide dans cette guerre pour vaincre l’ennemi. Ses camarades de guerres lui jurent fidélité alors qu’il monte sur le trône.

On peut voir à quel point la peur est présente chez les membres tout au long du MV. Dans cet extrait, lorsqu’un des membres s’emparent de son épée, quelque chose se produit en lui et le réveille de sa torpeur. Les mains effrayantes s’approchant de lui s’effacent avant de disparaitre lorsqu’il se réveille : “The color becomes clearer, reject any fear.” Je pense qu’il s’agit d’une belle manière de rendre compte de leur peur inconsciente qui les réveille. Et va les pousser à retrouver leur pouvoir et leur place dans leurs royaumes respectifs. Ce sont ses sentiments irrépressibles, cet instinct que quelque chose de mal arrive qui va les pousser à l’action et à recouvrir leur véritable essence. Par ailleurs, les paroles nous font ressentir ce destin qui les suit : “Destiny is in my hands”.

Quelque chose va se produire. Ces images de destruction et de terreur apparaissent presque plus comme des avertissements et des visions que comme de réels moments. Nous pouvons voir des membres observer le monde prendre feu et s’enfuir alors que des explosions les poursuivent. Doit-on déduire que ces deux personnages auront une histoire commune, une sorte de lien ? Il faudra continuer de suivre leurs aventures pour le savoir.

Malgré tout, il ne faut pas abandonner car une épée aux pouvoirs surnaturels permettra de survivre à cette bataille. Pour autant, ce pouvoir et cette épée sont une sorte de fardeau. Les paroles évoquent le poids qui pèsent sur leurs épaules en prenant leurs places sur leurs trônes : “Bear the weight of the crown”. En effet, être chef d’un royaume impliquent de grande responsabilités. Et ce sont à eux que l’on incombera les échecs et les pertes. Etre au centre de l’histoire n’est pas de tout repos : “History begins with us, The world must work properly”.

Alors qu’Arthur brandit son épée, celles autour de lui se soulèvent et les corps tombent au sol. Le pouvoir de l’épée à été utilisée pour vaincre leur ennemi. Il a réussit à déployer son pouvoir : Open the gate Excalibur, Excalibur, Excalibur, uh”.

Finalement, Arthur pousse lui et ses compagnons à la découverte d’un monde nouveau et parfait :

Follow me now to the new world
Everyone hold your breath and wait for it
From the cold edge of silence left in our ears
To the perfect place, let’s enter now

genius.com

Mais pour accéder à ce nouveau monde, il faudra que chacun d’entre eux retrouvent sa place au sein de leurs royaumes. Tout comme Arthur vient de le faire. Ce n’est qu’en combattant et ramenant la paix que chacun pourra ramener de l’ordre dans leurs royaumes. Et ainsi obtenir un monde parfait.

Dans ce MV, nous avons aussi l’occasion d’obtenir de premiers indices sur les pouvoirs et univers des autres membres. Notamment ChiWoo qui est mit en avant à la fin du MV.

History of Kingdom Part 2 : Chiwoo

Le second titre de KINGDOM ayant droit à un MV est “KARMA”. Dans cette vidéo, beaucoup d’éléments traditionnels chinois ont étés incorporées puisque ChiWoo représente l’empereur tribal mythique Chiyou de Chine. Cette chanson met en avant la douleur et l’angoisse que l’on peut ressentir en amour comme en trahison.

Notre héros semblent complètement torturées par ces pensées : “I can’t stop thinking”. Cela est traduit visuellement par des images très fortes où l’on le voit retenues par de multiples rubans. Je pense qu’il s’agit ici de représenter ses peines. Mais notre héros devra se libérer de toute cette douleur en acceptant qu’elle fasse partie de lui : “Accept the fate and turn my back on the world”. Pour autant, au début, il tente de résister à la douleur car il pense pouvoir s’en débarrasser : “Spit out your weak fears”

Tout au long de la vidéo, nous pouvons voir notre héros entouré de danseurs avec des éléments très volatiles comme des éventails et autres instruments de danses chinoises. Ces danseurs sont presque une autre métaphore de ces pensées volatiles mais à la force tenaces qui prennent peu à peu du terrain dans son esprit. Elles l’encerclent et l’étouffent presque jusqu’à ce qu’ils prennent enfin les choses en main.

On sent visuellement que quelque chose va advenir. Une sorte de cercle lumineux se rapproche de lui alors qu’il ouvre les bras prêt à l’accueillir : “Open the door in the air”. Par la suite, il y a un vrai contraste entre le moment où nous voyons l’écran engloutit de mains. Mais notre membre est lumineux comme s’il venait de recevoir un immense pouvoir. A la fin de la vidéo, les danseurs se trouvent à ses pieds comme s’il avait réussit à assujettir ces pensées. Tout comme peut-être les sujets de son royaume ou bien un ennemi. Après tout, nous ne savons pas vraiment de qui ou quoi il s’agit réellement.

J’aime beaucoup ce MV car il joue énormément sur la lumière, les ombres et les contrastes créaient à partir d’elles. Ces deux images en sont un parfait exemple. Je pense que la seconde accentue nettement le sentiment de pitié que nous pouvons ressentir pour le personnage. Il apparait presque sans artifice et sans protection. Il est montré en toute simplicité comme si on voulait mettre en scène son coeur meurtri et sa vrai personnalité qui a été blessé profondément. : “Endless years in tough relationship are deep down in your heart”.

Ce MV met en avant comment notre héros, rois des nuages, acceptent son destin intitulé ici karma pour recevoir un pouvoir immense lui permettant de reprendre le pouvoir de son royaume :

Never hesitate,
Believe the given fate and follow it
Take my wayTake your fate and swallow the pain I’m ready
Irrejectible punishment
Wonderful magic spreads high up to the sky
(…)Karma, karma come over

genius.com

Encore une fois, le MV se termine par un spoiler pour la suite de leurs histoires. Nous savons que le prochain roi mit en scène sera IVAN.

History of Kingdom Part 3 : Ivan

Dans ce troisième EP, on découvre le royaume d’Ivan, roi des neiges. Le MV de BLACK CROWN met en avant le conflit intérieur entre le bien et le mal. Mais aussi la confrontation de notre héros avec le mal absolu qui est la couronne noir. Pour protéger son royaume qui se fait engloutir par le mal, IVAN choisit de s’emparer de ce pouvoir maléfique en arborant la couronne. Tout comme les autres membres dans les chapitres précédents, il s’agit ici d’embraser son destin en acceptant une partie de nous qui nous fait souffrir. Ici, il doit accepter de laisser le mal prendre une parti de lui afin de sauver son royaume et ses amis.

Au début du MV, on nous présente des danseurs comme sur pause. Les paroles nous indiquent également que la population ressemblent à des corps froids et morts : “Dead frozen body
All the desperate gestures”. Cette représentation est présente dans le MV, les mains sont portés vers le ciel dans un geste désespéré, comme un appel à l’aide. Par ailleurs, le château qui est sûrement la demeure du roi se remplit peu à peu de corbeau. Nous comprenons plus tard que cet oiseau est de mauvaise augure et qu’il symbolise le mal qui prend place.

Tout comme dans les autres MV, on nous présente succinctement tout nos membres qui sont eux aussi dans une mauvaise posture. on retrouve d’ailleurs l’image des mains que l’on pouvait voir dans Excalibur.

Nous pouvons voir à quel point cette couronne est puissante rien qu’à ces images. Lorsque la couronne se pose sur sa tête, quelque chose se passe dans son esprit et son oeil change complètement de couleur comme si désormais le mal s’était emparée de lui et l’aveuglée. Cette couronne a beau être belle, elle est dangereuse : “But beautiful dangerous power”.

Cette guerre n’est pas seulement contre un ennemi extérieur mais bien plus une bataille interne entre le bien et le mal. Thème que nous retrouvions dans notre précédent article sur 28 reasons de Seulgi. Les couleurs blanches et noirs sont parfaitement utilisée dans ce MV pour dépeindre la coexistence du bien et du mal.

Alors que la guerre bat son plein, notre roi s’empare de la couronne noir et de son pouvoir pour sauver son peuple et ses amis :

Rather than losing the world
I would become a monster
I choose suffering
Over loneliness which overwhelms
The evil power of necessity given to me

genius.com

Notre héros accepte de perdre une part de lui au profit du bien commun. Il devra supporter la douleur de ce mal qui règne désormais en lui : “Put on thе black crown, Endure the pain of astonishing power”. Sa responsabilité en tant que roi sera de maintenir cette balance entre le bien et le mal, de protéger cette équilibre fragile.

Getting something
Means losing something
A paradox which I swallowed enchantedly

genius.com

Notre MV se termine encore une fois avec un aperçu de la suite. Nous allons nous transporter dans la Corée médiévale avec Dann. Nous pouvons le voir lever son arc dans un hanbok devant un palais sombre.

History of Kingdom Part 4 : Dann

Dans le MV d’Ascension, on suit l’univers de Dann, roi du changement. Dans cet épisode, on retrouve encore les thèmes impliquants déjà évoqué dans les autres parties. Notre héros, pour accéder au trône doit combattre un ennemi tout en souffrant atrocement.

Dès le début, nous savons que quelque chose se trame, on voit furtivement une orde de chevaux se rapprocher au galop. Et notre Dann va devoir affronter ces démons venues semer le chaos dans son royaume. Tout se passe la nuit, peut-être une manière de rendre plus dramatique cette histoire. Mais aussi une métaphore assez filé des songes qui nous viennent la nuit. Peut-être que tout comme les autres rois, Dann doit accepter le mal qui sommeille en lui et affronter de front, les douleurs qui l’occupent. En tout les cas, les paroles nous apportent des réponses : “The memories slowly fading away The blue light that gently shines around”.

On parle encore dans cette EP de la mémoire et du fait qu’elle s’efface. Mais on a aussi l’impression que ce sont ces souvenirs qui le font souffrir. Après tout, ces flèches qui l’assaillent sont décrites comme pleine de ressentiment : “All the arrows with resentment are pointing at me”. Elles ne sont pas associés directement à une personne mais plutôt à une émotion. Comme s’ils s’agissaient de projection de son esprit. Une manière de représenter ces pensées et la douleur que son esprit s’inflige.

Par ailleurs, ce n’est certainement pas anodin qu’il obtienne une blessure après avoir tiré sa flèche. En effet, s’il s’agit bien de faire une croix sur son passé et ses émotions qui le torturent, ces sentiments ne peuvent cesser définitivement de le blesser. Tout comme une cicatrice, toute blessures laissent toujours une marque, visible ou non. Il est évident que ce qu’il ressent aura toujours une influence sur sa manière d’être et de gouverner.

Notre héros souhaite sauver son royaume et pour arriver à ses fins, il implore la lune de se rappeler de lui. Il semblerait d’après les paroles qu’une sorte de pacte ai eu lieu.

Pale moon
Remember the engravement on my bruised heart
Knife of condemnation
Don’t forget my royal command

genius.com

C’est grâce à cette arrangement que Dann obtient suffisamment de pouvoir pour combattre et vaincre leurs ennemis, ces fameuses âmes aux esprits démoniaques : “All the evil souls Burn it all Tat Ta Trat Tat Ta”.

Dans cette EP, il s’agit aussi d’ouvrir un passage qui est décrit ici comme un pont ou une porte (Open the gate, Open the door). Peut-être est-ce une manière de décrire comment Dann ouvre son coeur et son âme à la force et au pouvoir que lui transmets la lune. Cette force émane du ciel et nous est visualisé comme un dragon jaune qui surplombe les danseurs à la fin.

Pour terminer, ce MV nous laisse des indices quand à la suite de cette histoire avec une représentation de Louis, roi de l’esthétique qui boit un verre de vin, typique de son univers très français et aristocratique.

History of Kingdom Part 5 : Louis

Pour terminer, le MV de Long live the king représente le royaume de Louis, roi de l’esthétique. Un des thèmes très impliquant ici est celui du temps qui est nettement mit en avant dans les paroles : “Time goes off”.

En effet, dans ce MV nous avons la sensation de passer d’une époque à une autre et d’observer les changements qu’opèrent le temps. Par exemple à un moment, on nous montre comment flétrît un raisin. Mais de manière plus générale, dans cet univers on comprend que notre roi est capable de communiquer avec son autre soi, son lui du passé. Au début, notre héros se trouve dans les temps modernes. Nous pouvons le voir sortir d’une voiture. Mais ensuite nous découvrons le monde ancien et aristocrates où bals et luxure était présent. Seulement à la fin nous revenons au monde présent avec notre tableau qui redevient craquelée.

Cette histoire que nous suivons est celle d’un héros coincé dans un monde très solitaire : “A child stuck in a time of loneliness”. En effet, à cette époque, les apparences sont souvent trompeuses, on se cache derrière des masques, on ne prononce pas ses intentions clairement. On joue avec les étiquettes et au final, on ne trouve du réconfort qu’en ce que l’on possède. Car les vrais amitiés sont rares dans un monde où l’apparence et l’esthétique prime. Notre héros a d’ailleurs la sensation de danser seul : “Dancing in my own”.

C’est alors que les choses se gâtent car il semble qu’un ennemi impossible à identifier arrive : “Unfamiliar masks are dancing in the hall The moment the good and evil collide”. De plus, c’est à ce moment précis que le bien et le mal se rencontre. C’est encore une fois un sujet que nous avons déjà rencontré. Et cette fois encore, c’est la nuit que le mal va advenir.

Nous savons que notre héros veut et doit protéger son royaume : “I protected my kingdom”, “With my own two hands, I’ll write again the destiny”. Il s’agit bien encore de destinée. Par ailleurs, métaphoriquement on nous représente l’ADN allié à du sang au début du MV pour nous mettre en avant cette idée que quelque chose d’unique coule dans ses veines. C’est lui qui doit siéger sur le trône.

Comme je le disais, le mal est en train de s’emparer du royaume. Nous le voyons car ses amis commencent à agir de manière étrange. Ils s’échangent des secrets à tables, jouent au poker et font des paris. C’est d’ailleurs en s’emparant d’un des jetons que Louis semblent enfin acquérir son pouvoir. En effet, c’est à ce moment là du MV qu’il parvient à arrêter le temps. C’est intéressant parce qu’il semblerait que Louis ai du changer le cours des événements afin de sauver son royaume. Il dit vouloir briser les règles bien que celui puisse tout changer et donc effacer nécessairement tout ce qu’il a pu vivre jusqu’ici : “(I’ll break all the rules) Even if everything changes, I shall stand here Wave the flag of victory”.

C’est un coup de poker qu’il est en train de faire car qui peut assurer que ce changement apportera la victoire ? Qui peut affirmer que cette décision n’empirera pas la situation et résolve ces problèmes ? Personne mais c’est là toute la responsabilité d’un roi. Il doit faire des choix et prendre la responsabilité de ces décisions.

Etre roi est en effet un travail très solitaire car on ne peut pas réellement se confier à quelqu’un. Il faut maintenir son image pur se maintenir au pouvoir. Ne pas flancher, retenir sa douleur, se montrer fort. Bien que l’on soit physiquement entourée par tout les nobles de la cour, notre héros est seul. Et ces fêtes, ces bals, ces divertissements ne font guère son bonheur. Ils ne font offices que d’apparat. C’est pour cela qu’il doit se tourner vers l’histoire, vers le passé et les décisions prises des anciens chefs du royaume. C’est en se tournant vers le passé que l’on peut trouver des réponses à notre problème. Et c’est exactement ce qui se produit avec lui car il semble qu’il soit son propre sauveur : “There’s one thing that stands unchanged, what protects me is another me”.

Ce changement qui s’opère en lui apparait presque comme un éveil religieux tant les paroles appuie sur la lumière qui brille en lui : “In this darkness, the only light is the one that burns me”. Et cette transformation est comme une renaissance : “Fight destiny and be born again right here”.

Conclusion

Nous avons donc passé en revue ensemble tout les éléments impliquants du groupe KINGDOM. Et les différents univers déjà nettement mis en avant dans toutes les title tracks de leurs albums parus. J’espère que cet article vous a plu ! Moi, j’ai hâte d’en découvrir encore plus sur leurs univers respectifs. Ainsi que sur l’histoire globale que met petit à petit en place le groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

One thought on “Le concept du groupe KINGDOM

  1. […] pensait connaitre. L’artiste souhaite indéniablement faire table rase de son image passé. (Contrairement au groupe Kingdom qui recherche son identité passé et originel). Ainsi que de se différencier de celle qu’il a en tant que membre […]