290
0

Analyse de N.O de BTS

290
0
image article analyse BTS N.O

Le titre iconique N.O de BTS a atteint les 100 millions de vues ! Un chiffre qui n’est pas anodin et qui m’a poussé à m’intéresser au MV et à son sens ! Je vous propose que l’on analyse N.O de BTS !

En effet, ce titre porte un message qu’il nous convient de décrypter tant grâce aux paroles que grâce à l’histoire qui nous est mit en scène.

BTS prisonnier d’un système scolaire oppressant

Jetons d’abord un oeil aux paroles pour mieux appréhender le sens primaire de cette chanson.

Les adultes me disent que les difficultés

vont passer, Qu’il faut l’endurer encore un peu, pour la suite

paroles-musique.com

Ces phrases signifie que les parents ici appelés adultes, insiste sur le fait que les études sont importantes et que malgré les difficultés, doivent être endurer car elles passeront.

Pas de temps pour se reposer

Les études se répètent

A la maison ou dans un cyber café

Tout le monde vit la même vie

Les étudiants qui sont poussés à être numéro un

paroles-musique.com

Les études sont représentés comme épuisantes et quelque chose qui fait partie du quotidien. En effet, il s’agit de la routine malheureuse de la plupart des étudiants coréens qui poussés par la société et leurs parents à étudier. Mais aussi mit sous pression dû au système scolaire oppressant et très sélectif. Cela est difficile mais les parents justifie ce travail acharné par la possibilité après le diplôme de poursuivre n’importe quelle étude afin d’obtenir une vie de succès, de l’argent, une bonne voiture, un bon statut social en soit.  

Une belle maison, Une belle voiture,

Ces choses apportent-elles le bonheur?

paroles-musique.com

Pour autant, BTS remet ici en question l‘intérêt de ce bonheur matériel. En effet, à force de rechercher l’argent à tout prix, nous y perdons notre vie et nos rêves en chemins pour n’être plus que des machines sans vie ni bonheur :

Rêves disparus,(…)

Qui est-celui qui nous a fait devenir des machines d’études? (..)

Ne sois pas pris au piège dans les rêves de quelqu’un d’autre (…)

Ma tristesse a atteint sa limite (…)

Comment expliquez-vous ma tristesse? (…)

Vivre la vie d’une marionnette

paroles-musique.com

Il y a bien évidemment aussi l’idée de poursuivre le rêve de quelqu’un d’autre. En effet, beaucoup d’étudiants poursuivre le chemin tracé par leurs parents car ils souhaitent le meilleur, l’excellence pour eux. Ce pourquoi, les choix populaires sont des métiers bien vu socialement comme avocat, médecin ou bien employé du gouvernement.

La suite de No More Dream ?

Mis à part les paroles, il semble qu’il s’agisse d’une suite de No More Dream. Alors que leurs sons de débuts s’attaquaient au problème de société en Corée du Sud, N.O va plus loin et donne la raison pour laquelle c’est un problème. C’est un cercle vicieux qui d’ailleurs en Corée du Sud à mené de nombreux étudiants aux suicide. On comptabilise ainsi qu’1 élève sur 3 aurait déjà songé au suicide au cours de sa scolarité. Le suicide est la première cause de décès chez les jeunes en Corée du Sud avec 29,1 pour 100 000 selon l’OCDE en 2018.

Si cette chanson est intéressante de par son sujet de dépeindre la vie terrible des étudiants, sa représentation dans le MV l’est tout autant.

Un lieu dystopique

L’endroit est dystopique de par la surveillance accrue dont font preuve les professeurs à l’égard des élèves. Mais aussi les outils utilisées par ceux-ci pour parvenir à leur fin. Leur but étant que les élèves ne se détournent pas de leur travail, les professeurs leurs distribuent une pilule rouge censée restreindre leurs désirs. Réguler leurs pensées a pour objectif qu’ils soient 100% concentrées sur leurs études.

Cette pilule est un moyen de montrer à quel point le système est excessif et toxique.

Ce qui apparait comme des problèmes mathématiques se retrouvent alors projetées sur leur bureau grâce à la technologie qu’ils ont ingérés. 

Le rôle des couleurs

Ce qui attire aussi l’attention dans ce décor est l’utilisation de la couleur blanche qui en est entièrement recouverte. L’architecture ancienne est recouverte de cette peinture dans le but de montrer l’illusion du progrès. Il y a bien l’idée de recouvrir la vérité. Ainsi on justifie ce travail acharné et pénible par un bonheur futur à venir. Mais il ne s’agit que d’un mensonge bien déguisé pour continuer de pousser les autres à la perfection par des méthodes anciennes et autoritaires.

Ils veulent le prestige de l’architecture ancienne avec le pouvoir et l’autorité que cela représente. Mais ils ne veulent pas la couleur et la beauté. Au lieu de les inspirer, cela devient oppressif. Lorsque l’on retire la créativité et l’aspect de l’apprentissage, l’éducation devient une compétition et l’école oppressante.

Mais le blanc des murs et des bureaux est en train de se délaver jusqu’à l’explosion, montrant que ce système est en train de s’effondrer. La situation est en train de changer.

On peut aussi remarquer la différence de costumes. Les forces de l’ordres portent du blanc, la couleur donc de l’autorité alors que BTS portent du noir.

Ils sont entourés par ce à quoi ils doivent aspirer. Mais ils ne peuvent pas encore y accéder, ils en sont séparés de cet attendu, cet idéal, ce statut. De plus, les montrer avec un costume différent montre qu’ils ne souhaitent pas au fond, se conformer aux autres et à ce qu’on leur a dit de faire et d’être.

Lorsque BTS dit N.O

Notre groupe dans ce MV va donc réussir à se rebeller. Le premier signe de cette rébellion a lieu à travers Jungkook qui serre ses poings.

On comprends alors que la pilule rouge ne détruits pas ou ne restreint pas complètement leurs désirs. Et cela semble effrayer les professeurs.

Les membres se réveillent alors ensemble, se lèvent et en colère débute à se battre contre ceux qui les ont rendus ainsi.

Bien sûr, les moments de danse dans la Kpop sont importants. Et ces moments arrivent d’une manière intéressante. En effet, après avoir prit la pillule, les membres jaillissent dans l’esprit de Jungkook. Ils portent des vêtements confortables contrairement à leurs uniformes. Dans son esprit, ils peuvent rapper, chanter et danser. Il s’agit de leur vrai mentalité, l’endroit où leurs rêves peuvent avoir lieu. Et c’est bien ce rêve qui les pousse à la rébellion.

Ce MV montre qu’une fois que l’on décide de ne plus y croire, cette chose ne peut plus avoir de contrôle sur nous.

Atteinte du rêve et traçage d’un chemin personnel

A partir de ce moment, les membres portent du blanc. Cela montre qu’ils sont devenus leur propre autorité et qu’ils poursuivent leur propre chemin.

Les femmes sur les marches sont aussi vêtus de blancs avec de la peinture blanche sur leurs yeux. Elles sont l’antithèse de l’instructeur qui avait de la peinture rouge sur les yeux. Le blanc représente ici la créativité et le fait de vivre ses propres rêves plutôt que de suivre le chemin de quelqu’un d’autre.

De nombreux symboles

Nous en sommes à la moitié du MV. Cette moitié donne aux spectateurs beaucoup de choses à penser dû aux nombreux symboles. 

Je rapporte ici l’interprétation faites par SeoulBeats. Celui-ci suggère que la pilule rouge représente la volonté des parents qui surpasse celle de l’individualité de l’étudiant. Et même lorsque l’on réussit à la surpasser, la société (sous la forme des policiers) prend le dessus et vous rabaisse.

Pour avoir du succès, il faut sortir d’une grande école et avoir un métier approuvé par la société tel que :

  • Docteur
  • Avocat
  • Membre du gouvernement

Cependant, dans ce MV, les membres réussissent à aller au-delà de cela en repoussant les attendues de la société. Et cela peut métaphoriquement montrer que BTS a réussi à débuter malgré leur jeune âge avec de la musique dont ils sont fiers. 

BTS : des machines de la danse !

Mais revenons au MV et à sa fin !

Conformément à l’idée des paroles de se retrouver comme une machine en suivant simplement le carcan scolaire, la chorégraphie va suivre cette idée en formant une machine avec les corps des membres. Cela souligne la nature mécanique de l’éducation en Corée du Sud.

Du même coup, on peut dire qu’ils dansent comme des machines. En effet, cela peut aussi signifier que BTS sont de très bons danseurs aux mouvements parfaitement maitrisés.

C’est assez rare pour une chanson de se terminer sur un dance break. A la fin de cette bagarre dansante, ils finissent par danser victorieusement. 

Un contexte de sortie de N.O

La chanson est sortie au moment où les examens pour rentrer à l’université approchaient en Corée du Sud. Et il y a une phrase intéressante sur laquelle nous devons revenir : “In Seoul to the SKY, will parents really be happy?”.

Alors que le ciel devrait signifier le ciel au-dessus de nous, il s’agit en réalité d’un acronyme pour les trois plus prestigieuses universités en Corée du Sud : Seoul University, Korea University and Yonsei University. 

Ces universités sont le grâle en quelque sorte pour atteindre le succès. Ce pourquoi, en plus de suivre des cours dans une école normale, les familles dépensent généralement jusqu’à 16% de leurs revenus pour envoyer un enfant dans un hagwon ou une école privée après ces cours. En 2010, 74% des étudiants se sont rendus dans l’un de ces hagwons. Et une fois ces cours terminés, l’étudiant rentrait chez lui et étudiait encore. Il est courant d’entendre parler d’étudiants qui se suicide, non pas parce qu’il a échoué à un test, mais à cause de la pression exercée sur ses épaules.

Le fait que BTS soulignent davantage ce problème avec cette chanson mérite des applaudissements. On peut même dire que “N.O.” et “No More Dream” vont de pair. En effet, cette dernière décrivait une culture dans laquelle les jeunes ne sont pas capables de rêver à cause de la culture de l’éducation en Corée. Cette fois-ci, les BTS demandent aux étudiants de dire non à cette culture et réaliser leur propre rêve.

Ce message est présenté non seulement dans la chanson, mais aussi par le biais du cadre dystopique du MV lui-même.

Coïncidence ? je ne crois pas !

N.O signifie “No Offense” (= sans vouloir vous offenser). On utilise souvent cette phrase quand on sait que ce que l’on va dire pourrait sonner offensant ou grossier. C’est une manière de dire que l’on ne souhaite pas justement offenser.

C’est assez amusant alors de remarquer que la musique de BTS était considéré offensante. Le titre lui-même montre que peut importe ce que vous écouterez dans la musique, cela peut sembler offensant mais ce n’est pas pour vous heurter mais plutôt pour vous motiver à vivre vos propres rêves. Vivre pour vous-même et arrêter de suivre ceux des autres.

Il est nécessaire de dire non pour vous et votre santé. Ne vous laissez pas être contrôlé et opprimé. BTS nous rappelle aussi que nous ne sommes pas seul dans ce cas. Le message est bien que vous n’appartenez à personne et que personne ne peut prendre de décisions sur votre vie à votre place. Il faut que vous suiviez votre coeur et fassiez ce que vous souhaitez. Il faut vous rebeller et dire non à ce qui ne vous convient pas.

Par ailleurs, le ton de la musique presque comme une alarme peut signifier cet appel que BTS est en train de nous donner. C’est aussi intéressant de voir qu’elle est labellisé comme une musique trap alors que BTS parle de ne pas se faire “trap” (=piéger) dans le rêve de quelqu’un d’autre.

Conclusion

Ce MV de BTS et cette chanson “N.O” sont un appel au changement grâce aux étudiants qui doivent prendre part à cette rébellion pour un système éducatif moins oppressant. Mais elle est aussi teintée d’espoir car l’histoire finit bien et la couleur blanche vient appuyer l’idée d’un nouveau départ possible.

Il ne tient donc qu’à nous de nous lever et de dire N.O !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.