204
0

Analyse de Feel My Rhythm de Red Velvet

204
0
Image article Red Velvet Feel My Rhythm

Le 21 Mars 2022, Red Velvet à fait son comeback avec un titre qui commémore l’anniversaire du compositeur de musique J.S Bach. Nous allons faire l’analyse de Feel My Rhythm de Red Velvet !

Cet EP fait suite au concept intitulée The ReVe Festival déjà bien lancée notamment avec Zimzalabim ou Umpah Umpah. Le nom du concept indique déjà un intérêt pour les cultures du monde. En effet, “ReVe” fait référence au mot Rêve. Et du même coup, est une contraction des deux premières lettres de Red et Velvet.

Nous allons voir dans cet article que cette inventivité du groupe ne s’arrête pas là. Et que ce MV recèle de multiples références et possibles adaptations artistiques !

Feel My Rythme a comptabilisée plus de 516,866 prévente, faisant de cet album,
celui le plus pré-commandé de Red Velvet.

Pour faire cette analyse, je me suis essentiellement appuyé sur l’analyse de
Bookish Theories.

Une inspiration musicale et pitoresque

Conformément à leur concept de ReVe qui mélange les deux mots composant leur nom de groupe, Red Velvet met en avant dans ce MV leur deux côtés. En effet, depuis leur début, les filles nous ont présentée comme deux visages. Leur côté “Red” qui est mignon, énergique et coloré comme dans Umpah Umpah et l’autre “Velvet”, plus mature, sombre et chic comme lors de la sortie de “Psycho“. Du point de vue du concept Feel My Rhythm a ce côté sombre, effrayant et élégant de Psycho, ainsi que le look optimiste et lumineux de Queendom.

Le côté “Velvet” apparait dès le début avec l’usage d’un sample de l’arrangement de Bach intitulée “Air on the G String“. En effet, ce morceau était utilisée pour une pièce orchestral et ces instruments et mélodies de corde donne tout de suite un air plus sérieux. Leur autre facette “Red” se fait sentir très vite ensuite avec un son métallique, des percussions et un rythme trap intense qui donne un aspect moderne à Feel My Rythme.

Dualité du titre et du MV

Cette volonté de mixer ces deux aspects de leur univers apparait logique lorsque l’on écoute la vision de la leader Irene :

Nous voulions montrer et nous diversifier en sortant un album au printemps. Nous nous sommes concentrés sur l’invitation des gens au printemps de Red Velvet en exprimant comment nous sommes passés de la saison de l’hiver au printemps.

thecrimson.com (traduction)

L’hiver est plus propice aux sons ténébreux et mature. Alors que l’été et le printemps appelle à la douceur et à l’énergie. Les paroles quand à elle, mette en avant l’idée d’un voyage libre à travers le temps et l’espace. Et c’est justement ce dont parle Irene avec cette idée de passage d’une saison à l’autre.

La chanson tire bien son inspiration de Bach en mélangeant les sons modernes pop à de la musique classique. Le MV quand à lui est inspiré en majeure partie du célèbre tableau “Le jardin des délices terrestres“. Le concept ReVe festival est plus largement tirée de ce triptyque très intéressant sur lequel nous reviendrons en première partie. Mais qu’il y a aussi l’utilisation de nombreuses autres références de tableaux. Ensuite, nous verrons que nous pouvons aussi y voir une forme d’adaptation du célèbre ballet : le Lac des Cygnes.

Les multiples inspirations au Jardin des délices

Le jardin des délices est un tryptique. C’est à dire qu’elle est composée de trois parties comme les tableaux d’écoles de notre enfance ! De ce fait, lorsque l’on le referme, on peut voir une quatrième oeuvre apparaitre, qui représente ici le monde sous forme d’une sphère.

On retrouve ensuite trois scènes biens différentes qui sont connectés les unes aux autres. Et se font plus ou moins suites selon les interprétations. Mais pour faire court, disons que la partie de gauche nous présente le jardin d’Adam et Eve au moment où Dieu présente Eve à Adam. Ensuite il y a la partie centrale qui montre la beauté de la terre remplis de personnes jouissant de ses plaisirs. Et enfin, à droite, l’enfer et la punition que reçoive les pécheurs.

Les chercheurs sont presque tous d’accord pour dire que le Jardin des délices est le parfait exemple de la maxime “plaire et instruire” (“placere et docere”). En effet, le tableau plait par son aspect esthétique, ces procédés comiques et ses énigmes entre autres. Mais il avait aussi pour but d’instruire. En effet, toutes les oeuvres de la cour de Nassau avait pour but de viser “L’éducation morale” notamment vis à vis du prince.

Pas besoin de s’attarder longtemps sur l’oeuvre pour remarquer que plus l’on la regarde, et plus l’on remarque de choses qu’elles soient sublime, étrange ou fascinante. C’est à la fois chaotique et grotesque mais aussi magnifique et fascinant. Et finalement, c’est bien de cette dualité que l’on parle dans le MV de Feel My Rhythm. Que l’on les nomme “Red” et “Velvet” ou bien “hiver” et “printemps”, ce sont bien deux aspects, deux visuels et concepts distincts que l’on retrouve mêler en un clip musicale.

Volonté du groupe

Il n’est donc pas étonnant de remarquer autant de similitudes entre les deux oeuvres car il s’agit bien d’une inspiration pour le groupe. Seulgi va d’ailleurs revenir en explicitant le processus de création de cet univers que l’on retrouve dans le MV :

A travers cet album, nous voulions exprimer le “Monde imaginaire” unique de Red Velvet avec une vision d’ensemble. Donc nous avons étendu et construit à partir des thèmes de nos précédents albums. Vous pouvez voir le lien avec nos oeuvres précédentes ainsi qu’une nouvelle facette de Red Velvet que vous n’avez jamais vue. De plus notre MV “Feel My Rhythm” poursuit le concept de conte de fées sombre avec un nouveau départ.

A partir de là, on ne peut que remarquer les nombreuses références parfois plus ou moins explicites au tableau du Jardin des délices. Et nous allons les passer en revue ensemble car si l’on regarde le paysage, la majeure partie des scènes sont en fait inspirés des peintures.

Les références les plus flagrantes

Les images sont des captures d’écrans de la vidéo de Bookish Theories

La structure que l’on voit au paradis est mit en avant dans le background des scènes de danse.

D’autant plus flagrant à la fin lorsque Seulgi vole sous la forme d’une chouette. C’est particulièrement parlant car dans la peinture, la structure est habité d’une chouette aussi.

En parlant de cela, le centre de la peinture est remplis d’éléments que l’on peut retrouver dans la vidéo. Par exemple, tout comme dans la peinture, les personnes mangent des fraises. Et tout comme dans le MV, les fruits sont de tailles exceptionnellement grandes. 

Des références explicites

Yeri est sous l’eau dans une sphère craqué rose à coté d’une fleur bleue. Et l’on retrouve cela dans la peinture avec un couple.  

Il y a aussi cette scène assez effrayant avec des oiseaux géants car tout dans l’univers du jardin des délices comme de Red Velvet est surdimensionnée.

Dans cette image, on retrouve la même structure et les mêmes couleurs que dans le tableau central de la peinture.

Des références plus discrètes

En plus de cela, une autre référence cachée est que Yeri est connecté à la scène de Joy qui interagit avec une sphère magique à travers un oiseau. Dans le panneau central, nous pouvons voir une scène similaire où un oiseau tient un fruit de la même manière. D’autant plus que l’oiseau est à côté d’une fleur qui ressemble à celle dans laquelle se trouve Joy. 

La référence la plus évidente au tableau de droite est l’utilisation de cet humain coupé à moitié. Comme nous pouvons le voir, à travers ces images, il y a une adaptation de ce gigantesque monstre de l’hiver. En plus, Red Velvet mange dans l’estomac du monstre tout comme dans la peinture.

De plus, nous pouvons voir les entités du monstre qui prenne la forme du tronc d’un arbre dans lequel Wendy sillone. 

Ensuite nous voyons des personnes sur un bateau comme Wendy qui se trouve dans un lac gelé. 

Lors des dessins de montagnes, on retrouve les mêmes paysages montagneux. Et enfin, Seulgi se trouve sur un trône qui est vraiment similaire du prince des enfers.  

Toutes ces références viennent servir l’univers de red Velvet et l’enrichir pour le rendre encore plus fantastique, fascinant et grotesque à la fois. Mais bien d’autres références viennent s’y greffer pour participer à la création de cette ambiance, au récit qui nous est délivrée sous la forme d’un conte de fée.

Des références inédites pour un cadre bucolique !

Notre histoire débute avec des dessins qui prennent vie sur le rythme repris de J.S Bach. Red Velvet est introduite grâce à des scénettes inspirées de différentes célèbres peintures.

La scène avec Seulgi par exemple est inspirée des peintures de Curiosité d’Eugene de blaas

Irene sur la balançoire nous rappelle The Swing de Fragonard. Et Joy est un rappel direct à Ophelia de Sir John Everett Millais. 

Cette scène de Yeri et Wendy qui regarde Joy est une adaptation parfaite de cette peinture de John William Waterhouse intitulé Nymphys finding the Head of Orpheus

L’attention porté aux détails continue tout au long de la vidéo. Car au fur et à mesure que l’histoire avance, les références visuelles à d’autres peintures continuent. 

Cette scène d’Irene et Seulgi a été inspiré de la dame au parasol de Claude Monet. 

De la même manière, la scène de yeri et Seulgi ramassant des fraises fait penser à Gather Ye Rosebuds de John william Watherhouse. Même la dame au second plan y est présente grâce à Joy. 

Lorsque l’été arrive enfin et que Yeri renait en sortant de l’œuf, la vidéo semble faire référence à la Naissance de Venus de Botticelli. Dans les deux cas, on peut voir :

  • le vent soufflant
  • les fleurs roses s’envolant autour d’elle
  • la sublime déesse naissant dans l’eau à travers une pose similaire.

Nous l’avons vu, de nombreuses références et adaptation de tableaux célèbres se cachent dans ce MV. Et qui le rende d’autant plus somptueux et intéressant !

Concept visuel du bal

Feel my rythme est une chanson qui célèbre l’arrivée du printemps en nous invitant dans un monde de rêve où nous pouvons nous perdre dans leur rythme. L’instrument principal utilisée a pour but d’évoquer un sentiment d’intemporalité et d’élégance qui balance avec la vibe intense et mystérieuse du beat moderne. 

Red Velvet nous embarque dans un monde fantastique remplis de questions et de mystère. Et à chaque fois, ce rêve prend une forme différente. Ici, il s’agit d’un bal théâtral où nous pouvons tout imaginer. Et nous perdre dans ce sentiment hypnotisant réveillée par la musique. En effet, tout a été filmé comme un opéra : les gens portent des masques presque de théâtre. C’est comme si cette histoire prenait place dans une autre dimension. 

Yeri nous permet aussi de mieux appréhender leur univers graphique et musicale :

En travaillant sur cet album nous avons mis l’accent sur le concept “ReVe” qui existe entre l’imagination et la réalité. Nous espérons que tout le monde attend avec impatience les histoires de Red Velvet dans The ReVe Festival. De plus, les ballerines et le jardin de notre «monde imaginaire» ont été les principales inspirations visuelles de cet EP. Nous avons pris des éléments de ballerine et souligné la silhouette arrondie globale pour exprimer une ambiance féminine. Vous pouvez voir que nous portons beaucoup de modèles de corsets avec des pièces de perles pour donner un look classique aussi. Pour capturer la transition de l’hiver au printemps ainsi que le thème du jardin, nous avons également porté d’élégantes coiffes de fleurs aux tons pastel blancs et roses, qui se démarquent visuellement.

Feel My Rhythm a été l’occasion pour Red Velvet de montrer une image plus classique et féminine. Cette inspiration de ballet pouvait déjà être visible dans Psycho. Mais ici, on ressent une forme d’adaptation des scènes du Lac des Cygnes.

Une inspiration du Lac des Cygnes ?

Le ballet raconte l’histoire d’Odette. Une princesse qui est maudite à vivre dans le corps d’un cygne le jour et en tant qu’humain la nuit. Le sort a été jeté par le vilain Rothbart qui est un sorcier qui apparait sous la forme d’une chouette. La seule façon de briser le sort est que quelqu’un qui n’est jamais aimé jure un amour éternel à Odette. Tout semble bien se passer puisque la princesse trouve quelqu’un lui jurant amour éternel. Mais Rothbart va jouer un sort en donnant à Odile l’apparence de notre héroine. Ainsi le prince lors du bal va jurer amour éternel à la mauvaise personne. Notre héroïne va alors décider de sombrer dans le lac et le prince mettra fin à sa vie. Décider de la rejoindre prouve son amour. Alors le sort est finalement rompu et le couple va vivre au paradis ensemble. 

Les paroles corrobore avec cette idée qu’il y a aurait une inspiration du Lac des Cygnes. Elles mentionnent un bal qui se passe durant les scènes de Yeri :

Turn The Ball Upside Down

lyricsroll.com

Le scénario de Feel my Rhythm ne suis pas la narration. Mais à travers le MV, nous voyons certains visuels qui rappelle cette histoire. 

Les possibles références visuels

Par exemple, il y a le lieu du lac.

La fleur dans laquelle Joy se trouve rappelle le moment de l’histoire où Odette retrouve forme humaine au coucher du soleil. 

De plus, dans cette scène, les ailes d’oiseaux ont l’air d’appartenir à joy. Et ces visuels ajoutés au fait que Joy est enchanté par un oiseau rappelle la malédiction d’Odette qui est poursuivi par Rothbart.

Et en parlant de lui, l’idée d’un sorcier est actuellement montré à travers Seulgi qui joue le rôle d’une entité qui se transforme également en chouette. 

Nous avons ensuite Irene habillé en noir. Elle offre les fraises au géant qui peut être comparé au cygne noir Odile qui séduit le prince.

Et enfin, Wendy qui annonce le destin tragique des deux amants. Elle tombe dans le lac comme Odette et le prince. 

Même si l’histoire n’est pas suivi à la lettre, le MV y fait de nombreuses références visuelles. Et il est intéressant de voir comme deux références artistiques bien distinctes peuvent se compléter pour donner lieu à un nouvel univers unique.

Finalement, la vidéo est littéralement une peinture vivante qui fait le portrait d’un opéra de rêve donc les événements que nous voyons sont intentionnellement ambigu. Après tout, le but de la chanson est de suivre le rythme, se perdre dans la mélodie et embrasser le chaos dans une nuit de liberté et de plaisir. Il s’gait de challenger les limites de la réalité en laissant le spectateur décider de sa direction.

Conclusion

Le MV de Feel My Rhythm est très intéressant de par les nombreuses références qu’il met en avant tout en laissant une libre interprétation au spectateur. Le but étant le même pour tous, célébrer la liberté d’imagination dans un festival.

Même la musique en elle-même était un sacré challenge car il fallait travailler avec l’arrangement de Bach. Mais elles ont réussit à trouver cette équilibre entre l’élégance de la musique classique et l’intensité de la K-pop.

Malgré tout, on peut se permettre de s’interroger sur le sens que Red Velvet donne à ce MV. Car en effet, les filles nous parle à maintes fois des saisons. Nous sommes alors en droit de nous demander si chacune des membres n’incarnerait pas une saison. Et l’une des cinq membres serait la Reine de toutes les saisons.

Je vous laisse alors découvrir ou redécouvrir le MV pour déceler les éléments qui corrobore cette idée ! A la semaine prochaine pour un autre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.