274
1

La kpop : de quoi ça parle ?

274
1
Image article de quoi ça parle

Vous vous demandez ce que racontent les musiques de kpop ? Vous êtes curieux de savoir jusqu’où s’aventurent les idoles dans leurs paroles ? Dans ce cas, cet article est fait pour vous ! Allons-y et voyons de quoi ça parle la Kpop ?

Après avoir fait un rapide tour des genres musicaux et de qui se trouve derrière les paroles, nous verrons la diversité des sujets que l’on retrouve dans la Kpop ! Et ceci, toujours accompagnés de vidéos pour illustrer mon propos et vous permettre de vraiment capter l’essence de la musique populaire coréenne !

La Kpop : bien plus que de la pop

La Kpopmusique populaire en Corée du Sud ne se limite pas à un seul genre comme on pourrait le penser ! En effet, comme nous avons pu le voir lors d’un précédent article sur la difficulté à faire apprécier la kpop, celle-ci est très libre en terme de genre et se permet des tas de mélanges.

Il y a des genres dominants mais la kpop est bien plus riche. Je vous propose de vous faire découvrir quelques genres parmis les plus populaires dans la kpop !

La pop coréenne

La pop est comme dans tout pays, le genre qui fonctionne le mieux, preuve à l’appui avec ce titre de Blackpink qui a reçu de nombreuses récompenses comme :

  • le Teen Choice Award du meilleur single en 2019
  • Mnet Asian Music Award de la meilleure chanson en 2018
  • Golden Disc Award Song Division en 2019
  • Mnet Asian Music Award du meilleur clip vidéo en 2018
  • Mnet Asian Music Award de la meilleure chorégraphie en 2018

Pour découvrir d’autres titres Pop, rendez-vous sur la vidéo !

EDM, Hip-hop, rap et RnB

L’EDM ou musique électronique est un peu la musique qui pourrait au début vous faire mal à la tête et vous faire dire que la kpop c’est du bruit.

Rendez-vous sur mon précédent article pour savoir en quoi la Kpop est différente et est difficile à écouter au début !

Voici un exemple parmi tant d’autres. 

Pour d’autres extraits, rendez-vous sur la vidéo !

Le Hip-Hop et le Rap que l’on retrouve souvent mêlé aux musiques de pop. Le rap est d’ailleurs un des éléments clés d’une musique de kpop. Pour découvrir ce genre, je vous conseille cette vidéo :

Le RnB. Et oui, on en trouve même en Corée du Sud ! Découvrez ce genre avec cette vidéo :

Rock et ballade

Ce que l’on entends par Rock en Corée du Sud est différents de ce que l’on peut connaître en France. Pour autant il s’agit bien de Rock puisqu’il y a Guitare et Batterie ! On appelle ces groupes de rock des bands

Contrairement au group, les membres d’un band ne danseront généralement pas. Pour découvrir la Krock, je vous conseille cette vidéo :

Les ballades sont parties prenantes de l‘industrie musicale coréenne. De plus, elles font souvent parties des dramas coréens en tant qu’OST. Un drama est tout simplement le nom donné au série coréenne. Squid Game en fait parti. Voici une vidéo pour vous permettre de découvrir les ballades :

Deux genres bien spécifiques

Revenons sur deux autres genres bien spécifiques. 

Le Trot est un peu l’ancêtre de la Kpop. En effet, il est apparu lorsque la Corée était encore sous occupation japonaise (1910-1945). Ce genre mêle les influences musicales coréennes dont le “Pansori” avec celles du japon et des Etats-Unis. 

Pour en savoir plus sur le Pansori, je vous conseille cette article qui comprend une vidéo :

https://www.thekoreandream.fr/blog-coree-du-sud/les-origines-de-la-kpop/

Le Trot est généralement fait par des chanteurs déjà bien âgés et, est écouté par ce même public. Cependant, il y a un certain renouveau du genre et on a pu voir pas mal d’idoles s’y essayer, dont BTS :

Vous retrouverez d’autres exemples avec cette vidéo :

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire du trot, rendez-vous sur cette article :

https://www.planete-coree.com/2021/09/12/trot-predecesseur-kpop/

Le Hanryang est un genre bien spécifique qui mêle les instruments et codes de la musique traditionnelle coréenne aux codes et instruments modernes de la Kpop. Pour en savoir plus sur les instruments traditionnelles : 

https://artsandculture.google.com/exhibit/korea-traditional-musical-instruments/TQLCWFVCGDVvKQ

Ce genre donne lieu à de très belles musiques et MV ! Pour découvrir ce genre bien spécifique, je vous conseille cette vidéo :

Une multitude de sous-genres dans la Kpop

Il existe une multitude d’autres genres et même de sous-genres dans la kpop. 

En fait, il n’y a pas de compteurs strictes mais il apparait qu’il existe énormément de styles de musiques différentes au sein de la musique populaire coréenne.

Tel vidéo en comptabilise ainsi 105 :

Et celle-ci 158 :

Celle-ci présente différents genres d’EDM :

Je vous invite à les consulter si vous souhaitez aller plus loin.

Les paroliers de la kpop

S’ils existent bien une diversité musicale et artistique dans la Kpop, celle-ci est choisi et cadré par les Agences ou Labels dont le trio principale SM, YG et JYP. Ces trois labels sont les premiers à être entrés sur le marché de l’industrie de la Kpop. 

Les agences ont tout intérêt à ce que leurs artistes, leurs idoles sous contrat réussissent. Ce pourquoi, nombre d’entre elles, choisissent elle-même les chansons au début de la carrière des idoles.

En fait, ce sont, soit, des paroliers qui écrivent ces tracks, soit, des personnes aux conditions de travails plus que précaires (clique ici si tu souhaites en savoir plus). Ou encore par des personnes au sein de l’agence même. Pour illustrer le traitement complètement injuste des agences envers leurs idoles, notamment des Big Three (SM entertainment, YG entertainment, JYP entertainment), je vous conseille cet article :

Ici il s’agit d’une étude du cas de YG : https://www.kpopisforcoolkids.com/post/yg-entertainment-une-agence-problématique

De plus en plus de libertés artistiques

Heureusement, les choses évoluent avec le temps ! Et l’idée que les artistes soient libérés de cette contrainte est en train de se populariser. Grâce à BTS qui s’autoproduit depuis leur début et qui sont désormais les « ambassadeurs de la Corée du Sud » et grâce aux fans qui déplorent ce fait commercial. 

Nous aurons l’occasion de voir que la Kpop se trouve dans un tournant de son histoire dans un prochain article. 

On retrouve une ribambelle d’artistes ou de groupes qui sont aux commandes de leur art. En voici trois exemples !

Le groupe Winner s’est impliqué dès leur début dans la production musicale en plus de leur travail d’écriture des paroles permettant à de nombreux titres de voir le jour comme :

Stray Kids est un groupe qui s‘auto-produit ou a toujours eu la main sur leur production. 3RACHA, sorte de trio au sein du groupe étant la majeur partie du temps, en charge de la production travaillent sur la plupart des titres. Les chansons de mixtape du groupe sont complètement autoproduites et auto-écrites

Comment parler de kpop, sans évoquer BTS ? En effet, il y a bien une raison pour laquelle BTS a su grimper très vite ausein de la kpop et conquérire le coeur des fans. Ce groupe écrit ses propres musiques depuis le début.  Aujourd’hui, Suga compte plusieurs chansons dont il est le producteur dont :

Pour d’autres exemples, clique ici ! 

Un accompagnement non négligeable

Il est cependant rare de voir des groupes se produire complètement seuls et pour cause, le travail de producteur de musique n’est pas un métier à part pour rien. Et heureusement que les agences offrent ces artistes presque de l’ombre comme appui et soutien à nos idoles. De véritables chefs d’oeuvre prennent vie après le travail de production.

Même si parfois, les oeuvres créés sont peut-être un peu trop précurseur ! Ici un exemple de NCT127 avec leur chanson sticker à la production du moins étonnante :

Mais revenons-en aux parolier !

Des problèmes dû au pouvoir des agences

Même si les artistes peuvent proposer et travailler leur propre projet, une certaine pression reste présente des agences envers leurs artistes et ils ont toujours le dernier mot. 

Par exemple, la chanson « Cry for me » du groupe Twice n’avait pas été retenu par l’agence pour sortir en digitale mais avait autorisé sa présentation en tant que performance au MAMA 2020 . Grâce aux retombées de la chanson, celle-ci a pu sortir en digital.

Il y a des petits soucis de français ou de traduction mais voici un article qui résume bien la suite des événements : https://bts-kpop.fr/twice-se-rejouit-de-son-intention-de-sortir-une-nouvelle-chanson-cry-for-me-apres-la-performance-de-mama-2020/

Dans l’article présenté plus tôt, vous avez pu voir que YG a empêché le groupe 2ne1 de sortir nombre de leurs chansons et les a réutilisé pour les faire chanter à d’autres groupesans les créditer. Le problème vient de l’absence de lois pouvant protéger les artistes et notamment les trainee (article juste ici pour en savoir plus). 

Il est de notre devoirs aujourd’hui de nous poser les bonnes questions et d’ouvrir la voie à de meilleurs conditions des artistes de Kpop. Les idoles ne peuvent pas se prévaloir de droits qui n’existent pas. Il faut donc nous battre pour leur en obtenir et faire changer les mentalités.

On parle même de “contrat d’esclavage” selon l’article de France Inter que je vous invite à voir : https://www.franceinter.fr/musique/contrats-d-esclaves-dictature-de-la-performance-les-coulisses-peu-reluisantes-de-la-k-pop

Celui-ci évoque de nombreux sujets comme la période de formation des Trainee qui est très difficile. Ce problème en engendre d’autres puisque bien souvent, lorsqu’un contrat se termine avec une agence, les groupes ne peuvent pas récupérer leur nom et redémarrer ailleurs. 

Ce n’est pas pour rien qu’un disband est déchirant. Puisque l’on sait que fatalement, il y a peu de chances que le groupe puisse revoir le jour. L’agence conserve tout les droits sur le nom du groupe et autres.

Une évolution positive dans la Kpop ?

Heureusement les choses évoluent ! Par exemple, le groupe GOT7 a décidé de quitter leur agence et les membres ont pu conserver leurs droits. Si les membres poursuivent désormais des voies différentes, le groupe veut continuer à pouvoir faire de la musique ensemble et l’a déclaré à leurs fans. GOT7 forever !

Qui d’entre les agences et les artistes écrivent les morceaux que nous aimons ? A cet question, Je répondrais honnêtement que cela dépend. En effet, en règle générale, il y a toujours un peu de nos artistes dans leurs morceaux bien qu’il ne soient pas souvent aux commandes de la production et du mixage.

Et finalement, si l’on cherche un groupe capable de faire évoluer l’industrie, on ne peut que se tourner vers BTS. Devenu aujourd’hui “ambassadeurs” de la Corée du Sud, on peut affirmer que, ce groupe peut avoir un réel impact sur l’image renvoyé de leur pays mais aussi faire évoluer celui-ci. 

Mais alors, si nos artistes de Kpop ont le pouvoir de s’exprimer au monde, qu’ont-ils à nous dire, à nous partager ?Jusqu’où s’aventurent-ils ? Se pourrait-il qu’à l’image de BTS, d’autres artistes tentent de faire bouger les choses, de faire évoluer les codes et la société ? 

La kpop : diversité de sujets

Et bien, si l’on retrouve bien comme dans toute industrie, des chansons un peu niaise qui vont parler d’amour

La Kpop est aussi un terrain de jeux pour les artistes puisqu’il leur permet d’évoquer de nombreux sujets, liés directement à eux ou à la société

Pour des exemples concrets, rendez-vous sur la vidéo !

Premièrement, il y a des chansons qui parle de jeunesse et de la difficulté de la vie. Il y en a qui s’adressent directement aux fans pour les remercier ou faire leurs adieux. 

D’autres vont permettre aux groupes de se défendre contre les haters ou de montrer qu’ils ne se laissent pas atteindre. Des chansons vont nous pousser à l’acceptation de nous même, de nos imperfections ou bien encore nous pousser à suivre notre propre chemin sans nous soucier des standards de la société. Ou encore du girls power témoignant d’une volonté pour les femmes d’être plus libre. D’autres chansons peuvent même raisonner directement avec l’actualité. Par exemple, TXT avec leur chanson “We lostthe summer”, évoque cette période de pandémie.

Bien d’autres sujets peuvent être évoqués au sein de la kpop, il ne s’agit là que de ceux qui me sont venues en tête.

Conclusion

Vous l’aurez compris, la Kpop c’est un éventail de genres et de sujets parmi lesquels vous devriez trouver votre bonheur ! Diverse et variée, la musique populaire coréenne n’attend que vous ! Pour accéder à un suivi personnalisé avec des propositions de musiques en fonction de ce que tu désires, rendez-vous ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

One thought on “La kpop : de quoi ça parle ?

  1. […] ou music video : clip musical. En parlant, de MV, si vous souhaitez découvrir de quoi les chansons de kpop parle, ça se passe ici ! […]